Eagle Press Blog de Communication

28 mars 2014

AUTOBIOGRAPHIES

Bonjour je m’appelle Florian j’ai 15 ans je suis documentaliste je suis née le 1 avril 1999 j’habite a Noisy-le-sec dans le 93.

Bonjour je m’appelle Yanis  14 ans bientôt 15 je suis documentaliste du service de la presse web, très impliqué avec les journalistes et j’habite à Bobigny une ville dans le 93 et je suis née à Montreuil.

Bonjour je m’appelle Nicolas j’ai 14 ans et je suis directeur adjoint du service de la presse web. Je suis né le 12 novembre 1999 et j’habite à Villemomble.

Bonjour je m’appelle Agathe j’ai 14 ans et je suis journaliste du service de la presse web. Je suis née le 8 juin 1999 et j’habite Villemomble.

Bonjour je m’appelle Laurynn, j’ai 14 ans et je suis journaliste du service de la presse web.  Je suis née le 9 septembre 1999 et j’habite Rosny-sous-bois.

Bonjour je m’appelle Louis, j’ai 14 ans et je suis le rédacteur en chef au service de la presse web Eaglepresse. J’habite a Neuilly-Plaisance et je suis née le 9 avril 1999.

Bonjour je m’appelle Chloé, j’ai 14 ans et je suis l’adjointe du rédacteur en chef. J’habite à Bobigny et je suis née le 16 avril 1999.

Bonjour je m’appelle Léanie, j’ai 15 ans et je suis journaliste dans le service de la presse web. J’habite à Noisy-le-Sec et je suis née le 11 février 1998. 

Bonjour je m’appelle Ludivine, j’ai 14 ans et je suis webmaster. J’habite à Noisy-le-Sec et je suis née le 8 septembre 1999. 

Bonjour je m’appelle Alexandra, j’ai 13 ans et je suis journaliste dans le service de la presse web. Née le 2 novembre 2000 j’habite au Raincy. 

Bonjour je m’appelle Roxane, j’ai 15 ans je suis graphiste et je suis née le 16 Septembre 1998. J’habite à Noisy-le-sec.

Bonjour je m’appelle Valentin, j’ai 15 ans et je suis journaliste dans la presse Web. Je suis né le 8 février  1999 et j’habite à  Chelles.

Salut je m’appelle Robert, j’ai 14 ans et je suis documentaliste dans la presse web. Je suis né le 19 janvier 2000 et j’habite à Villemomble.

Salut je suis Gabriel un documentaliste pour la presse web. J’ai 15 ans et je suis né le 4 février 1999 et j’habite à Villemomble.

Bonjour je m’appelle Camille, j’ai 14 ans et je suis graphiste dans la presse Web. Je suis née le 6 octobre 1999 et j’habite à Villemomble

Salut ! Je m’appelle Hugo, j’ai 14 ans et je suis chef graphiste dans la presse Web. Je suis née le 27 octobre 1999 et j’habite à Gagny. 

Bonjour, je m’appelle Louna, j’ai 14 ans et- je suis journaliste dans la presse web. Je suis née le 25 novembre 1999  et j’habite à Clichy sous Bois. Je suis passionnée de photographie et de tatouages. J’adore mon métier !!!

 

IMG_2680

IMG_2682

IMG_2684

Posté par eaglepressBDC à 17:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]


La Presse est-elle dirigée par l’Etat ?

La presse est-elle vraiment libre ? C’est la question que l’on a droit de se poser. En effet l’essentiel des groupes de médias sont dirigés par un petit nombre de grands patrons ou de groupes industriels en bonne relation avec les personnalités politiques. La liberté de la presse est-elle vraiment d’actualité ou le monde politique influence t-il trop les médias ?

« D’évidence en France, la situation se dégrade » 

« D’évidence en France, la situation se dégrade », explique Elsa Vidal, responsable du bureau Europe des Reporters sans Frontières, dans une interview du site AgoraVox, le média citoyen. En effet, la France est 35ème dans le classement mondial de la liberté de la presse à la même place que la Bulgarie ou le Mali. « La presse en France ne doit pas déranger. Et une liberté qui ne dérange pas, n’en est pas une » continue Elsa Vidal. De plus, 71 % des français pensent que les journalistes ne sont pas indépendants et ont tendance à céder face aux pressions du pouvoir politique, d’après le sondage Ipsos pour Le Monde réalisé du 8 au 14 janvier 2014.

D’après un sondage du CEVIPOF (Centre de recherches politiques de Science Po) les partis politiques remettent également en cause l’indépendance des journalistes en particulier au Front National où 87 % des sympathisants pensent que les journalistes ne sont pas indépendants. A l’UMP la critique est également très vive (87%) bien plus qu’à gauche (61%) mais dans tous les partis, l’opinion générale que les journalistes cèderaient aux pressions politiques est majeure.

La liberté de la presse est également remise en cause par le fait que de nombreux médias (télévision, radio, journaux,…) appartiennent à l’Etat ou à de grands patrons proches des personnalités politiques, voire même à certains groupes spécialisés dans l’aéronautique et l’armement. France télévision appartenant à l’Etat et dont le président du groupe est nommé par le président de la République, des chaînes de télévision telles que Gulli ou Virgin 17 appartenant aux groupes Lagardère ou Bolloré (tous deux proches de certains partis politiques), les médias audiovisuels sont-ils vraiment neutres ? Et que dire de la presse papier qui appartient à ces mêmes dirigeants, ou à d’anciens acteurs de la vie politique, à de grandes fortunes en bonnes relations avec le gouvernement.

Seule la presse web, exit la plupart des journaux écrits possédant un site, semble garder un certain état de neutralité et expriment librement leurs idées à l’instar de Rue89 ou Mediapart (dont le dirigeant est plutôt opposant au président de la République)  qui osent exposer leurs avis sans contraintes, quitte à s’attirer de nombreuses critiques et attaques virulentes de la part des politiques. De façon générale, la presse web spécifique n’ayant pas besoin de groupe financier important derrière elle est plus libre et moins influençable que la presse papier, audiovisuelle ou même radio même si elle subit les attaques  en contrepartie.

« La vraie contrainte n’est pas la politique mais les lecteurs »

 Du côté des journalistes eux-mêmes, l’avis est plutôt différent : « C’est un gros fantasme, les gens sont convaincus de cela » explique M. Feltin, journaliste de L’Express lorsque l’on lui demande si les journalistes sont vraiment influencés par les politiques. «  Un journaliste est quelqu’un de fondamentalement indépendant » continue t-il, « Même entre nous, on n’est pas d’accord, alors… ». Lorsque la question de la contrainte politique, la réponse ne se fait pas attendre : « La vraie contrainte n’est pas la politique, mais les lecteurs ; c’est difficile pour un lecteur d’acheter un journal qui dit le contraire de ses convictions ». «  Les journaux politiques ne répondent pas à des consignes politiques, ils ont seulement un positionnement » conclut il.

   press

Posté par eaglepressBDC à 16:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les sites préférés des français

Aujourd'hui à cause de la mondialisation et la modernisation d'internet, les français l'utilisent de plus en plus.En effet, un nombre de sites infinis et divers ont vu le jour, c'est pourquoi cette large diversification amène les français à utiliser de plus en plus internet.

Paris, le 25 février 2014 NetObserver, l’observatoire de l’institut Harris Interactive, publie les sites préférés des internautes français classés dans 6 catégories. Voici les résultats :

        

press

Top 3 des sites préférés dans la catégorie « Réseaux sociaux »

  1. Facebook (66,9%)
  2. Youtube (10,1%)
  3. Twitter (4,3%)

Top 3 des sites préférés dans la catégorie «  Visionner des vidéos »

  1. youtube.com (69,2%)
  2. allocine.fr (3,3%)
  3. dailymotion.com (3,3%)

Top 3 des sites préférés dans la catégorie « Actualités »

  1. lemonde.fr (10,5%)
  2. 20minutes.fr (8,6%)
  3. Google actualités (7,4%)

Top 3 des sites préférés dans la catégorie « Sport »

  1. lequipe.fr (27,5%)
  2. eurosport.fr (10,8%)
  3. orange sport (3,7%)

Top 3 des sites préférés dans la catégorie « Jeux vidéo »

  1. jeuxvideo.com (40,4%)
  2. jeuxvideo.fr (7,8%)
  3. gamekult.com (4,3%)

Top 3 des sites préférés dans la catégorie « Vente en ligne – petites annonces»

  1. leboncoin.fr (72,9%)
  2. ebay.fr (6,6%)
  3. amazon.fr (3,8%)

IMG_2678

 

Source : http://www.harrisinteractive.fr/news/2014/25022014.asp

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par eaglepressBDC à 15:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les jeunes « kiffent » -ils la presse ?

Aujourd’hui, malgré la bonne image que les jeunes ont de la presse ils sont peu nombreux à la lire. Depuis 1994, les jeunes lisent de moins en moins la presse écrite.

 

Aujourd’hui l’information, pour les 15-25ans  passe principalement par la télévision  et par internet. Ils sont donc plus attirés par les écrans : plus rapides, plus faciles et plus accessibles.

 

Le prix trop élevé, la distribution peu présente dans les lieux que les jeunes fréquentent et un continu manquant d’illustrations avec une écriture peu accessible sont les causes de leur désintérêt. 

 

Stat 1

Stat 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source : www.lerevueparlementaire.fr/pages/RP875_culture.htm

Posté par eaglepressBDC à 15:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

La presse aux toilettes

La presse et les toilette est le début d’une grande histoire d’amour. En effet, les français lisent de plus en plus aux toilettes  que ce soit sur les portables, les bouquins etc… Mais pourquoi cette augmentation surgit-elle ?

 

IMG_2675

 

D’après nos sondages, la moitié des personnes interrogées lisent aux toilettes. Mais que lisent-ils de si passionnant ? Les romans et les magazines sont les supports les plus lus aux toilettes avec 38% pour les magazines et 25%pour les romans. Derrière eux, les bandes dessinées et les journaux intéressent 13 % des sondés alors que les mangas et autres supports n’intéressent que 6%.

 

state

 

 

Les personnes interrogées passent entre environ 15 minutes et une heure.

Pourquoi lire aux toilettes ? Les personnes interrogées disent qu’elles lisent aux toilettes pour gagner du temps et ne pas interrompre leur lecture et/ou passer le temps.

 

 

state 1

Posté par eaglepressBDC à 15:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

La presse, les français et la confiance

Les français font-ils réellement confiance en la presse ? Quelle est l’opinion des français par rapport aux journalistes ? Trouvez-vous que les médias traitent trop souvent les mêmes sujets ?

L’opinion des français sur la confiance en la presse est mitigée, certaines personnes font entièrement confiance en celle-ci mais d’autres sont plus méfiants des dires de la presse.

D’après un journal national, 77 % des français ne font confiance à la presse. La radio est le support qui est d’après les français

 l’un des plus honnêtes, avec 58 % des avis favorables. Les français font peu confiance à la presse télévisée ainsi qu’à la presse écrite qui recueillent un peu moins de 50 % des avis. Le web est lui au contraire en progression avec 37 %  par rapport à ses anciens scores, les personnes de 25-64 accordent plus de fiabilité à celle-ci que les 18-25 ans.

Nos sondages confirment le journal car on peut voir que les courbes des personnes ayant dit  « non » sont au dessus de celle ayant dit « oui » d’au moins 1 à 2%. Cela démontre qu’une partie des français n’a plus confiance en la presse, elle montre aussi une division de l’opinion française.

 

Stat 1

Stat 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’opinion des français est péjorative en ce qui concerne les journalistes car ils les croient coupés de la réalité.

 En effet, seulement 11 % des français pensent que les journalistes sont « en phase avec la réalité ». De plus, les français pensent qu’ils sont contrôlés par le gouvernement qui leur donne les  ¾ du budget du journalisme. Ils pensent donc que ceux-ci ne peuvent donc pas diffuser la vérité. Les adjectifs les qualifiants sont mitigés, certaines personnes les voient comme essentiels: ils sont environ 54%. D’autres les voient comme des dénonciateur : environ 23% de l’opinion et d’autres personnes pensent qu’ils sont dangereux. Cela montre la division de l’avis des français. De plus certains français les croient plus soumis à l’état français et leur font moins confiance.

Ils pensent aussi que les journalistes traitent que des sujets à scandales que des sujets de société.

Cependant  nous avons reçu la visite d’un journaliste qui nous a précisé que l’Etat ne donnait pas les  ¾ du budget mais aidait les journalistes pour éviter que la presse disparaisse. Le journalisme confirme aussi le manque de confiance des français dans le journalisme.

              

stat 3

stat 4

stat 5

 

 

 

 

Les français pensent que les médias traitent trop souvent les mêmes sujets.

En effet, d’après statistiques les sujets qui ont été traités trop souvent sont : la crise pour la présidence de l’UMP (78%), l’affaire du Carlton impliquant Dominique Strauss-Kahn (76%), l’affaire du tweet de Valérie Trierweiler (56%) ou les débats sur le mariage homosexuel (52%). Ils pensent aussi qu’ils ne portent pas grandes attentions aux sujets de société. De plus les français pensent  que les médias laissent beaucoup trop de place à la politique et la presse à sensation : DSK en 2011 avec l’affaire du Sofitel.  Les français trouvent donc que les médias traitent trop souvent les mêmes sujets.

 

6

7

8

Les chiffres-clefs 

 

On peut voir que la plus part des support ont subit une légère baisse ces dernières années.

 

Capture d’écran 2014-03-28 à 16

 

 

 

 

Capture d’écran 2014-03-28 à 16

Capture d’écran 2014-03-28 à 16

Capture d’écran 2014-03-28 à 16

Sources :

Sondage dans paris 2014

La croix

L’express

http://www.contrepoints.org/2013/01/23/112277-

confiance-des-francais-dans-les-medias-barometre-2012

http://www.lexpress.fr/culture/livre/les-francais-aiment-le-livre-et-lui-font-plus-confiance-qu-aux-medias_1500745.html#JHuq4DPm5cFa9mkV.99

Posté par eaglepressBDC à 14:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

L’évolution de la presse

Effectivement d’abord sous forme de presse papier,les supports se sont diversifiés. La presse a eu pendant longtemps le monopole de l’information avant l’apparition de la radio et de la télévision. Nous vous proposons de retracer l’Histoire de la presse écrite des premiers périodiques parus à la renaissance aux magasines actuels.

 

Au début de l’histoire

Commençons par sa forme initiale, Les journaux, apparus au XVIIème siècle. Ils ont été crées pour répondre à la soif de connaissance et d’information des lecteurs de l’époque. Le premier journal apparut en 1605. Le XIXème siècle fut l’âge d’or de ce type de presse notamment grâce à l’assouplissement de la liberté de presse.

 

La révolution numérique

La radio apparaît au XXème siècle ce qui réduit le nombre de journaux papier vendus. Nous appellerons la suite la « révolution numérique ». En ce début de XXième siècle les journaux télé ainsi que la presse web sont de plus en plus présents, remplaçant les formes plus « anciennes ». On peut supposer quelle plus jeune public s’intéresse plus a ce type de presse.

 

La fin ?

Les dernières heures de la presse papier auraient-elles sonné ? Serions-nous tous condamnés, d’ici quelques années, à lire les nouvelles sur des écrans d’ordinateurs ou des tablettes numériques ? A en croire les mythes en tout genre le sort de la presse est définitivement scéllé.

 

Sources :

L’internaute

expositions.bnf.fr/presse/arret/01.htm

De Alexandra Fratello

Posté par eaglepressBDC à 11:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]